Écrire pour le web

Machine à écrire

Dans mon premier article dans la série sur l'écriture pour le web, je suggérais d'ajouter des mots clés dans les titres pour rendre le texte plus intéressant pour les engins de recherche.
Voici quelque trucs que j'ai appris récemment pour garder l'intérêt du lecteur.
Je commence tout juste à mettre ces conseils en place moi-même et je vois déjà des réactions à mes articles, particulièrement sur mon autre blog.

Simplifiez

Voici deux façons de communiquer la même idée. Je vous laisse deviner laquelle est la plus simple.

  1. Par respect pour votre lecteur, vous avez l'obligation de simplifier votre texte au maximum. Autant que possible, cherchez l'économie et l'efficacité dans le choix de vos mots. Même si vos idées sont excessivement complexes, vous n'êtes pas obligé de les partager d'une manière compliquée.
  2. Simplifiez votre texte au maximum. Soyez économe et efficace avec vos mots. Vos idées complexes ne méritent pas des phrases compliquées.

La deuxième version comporte la moitié moins de mots. Pourtant, la signification reste la même. Réduire le nombre de mot et choisir des mots simples est une bonne pratique en général pour écrire avec efficacité. Mais lorsque votre texte sera lu sur un écran d'ordinateur ou un appareil mobile, c'est encore plus important.

Selon mon expérience, si votre texte ne se lit pas en moins de trois minutes, vous perdrez des lecteurs.

Mettez de l'émotion

Ajoutez des histoires à vos textes pour les rendre plus intéressants.
Même si votre blogue est très technique comme celui-ci, rien ne vous empêche d'ajouter une introduction qui raconte vos difficultés. Je sais que jusqu'à ce jour je n'ai pas prêché par l'exemple. Comme je le mentionne au début de cet article, je viens tout juste d'apprendre ces trucs. Avez-vous remarqué que le présent paragraphe est un exemple de ce truc?

Questionnez

Avez-vous remarqué que le dernier paragraphe se termine par une question?
C'est un technique très efficace pour briser le rythme d'un texte et forcer votre lecteur à réfléchir. Une alternative au questionnement et de proposer des scénarios différents.
Vous avez donc deux stratégies : soit vous posez directement une question, soit vous offrez des choix.

Comparez

Vous pouvez faire des comparaisons, des analogies ou des métaphores pour expliquer une idée qui n'est pas familière à votre lecteur.
Si votre idée est étrangère à vos lecteurs, il est très efficace d'utiliser ce qu'ils savent déjà pour les aider à comprendre les nouvelles idées.

  • S'attaquer à la part de marché de Google, c'est comme être un chimpanzé qui s'attaque à un gorille de 400 kilos.
  • La popularité de la page de recherche de Google est aussi grande que celle des Beatles à la fin des années soixante.
  • Votre objectif est de surpasser l'engin de recherche de Google. Êtes-vous le David dans David contre Goliath?

Mettez de l'action

  • Vos lecteurs seront ennuyés si votre texte est rempli de forme passive.
  • Vos lecteurs s'ennuieront si vous remplissez votre texte de forme passive.

La différence entre la première et la deuxième version paraîtra subtile aux yeux de certains, mais imaginez-vous un texte complet avec la forme passive de la première phrase. Profondément ennuyeux si vous voulez mon avis.

Et l'optimisation dans tout ça?

Le défi d'écrire pour le web est que vous cherchez à atteindre deux objectifs avec un même texte. Votre premier objectif est d'être intéressant pour vos lecteurs humains. Votre deuxième objectif est d'améliorer votre classement avec les engins de recherche.
Une stratégie qui est encore efficace pour atteindre le deuxième objectif est d'augmenter le nombre de répétition de vos mots clés. Vous devez faire attention par contre, si vous utilisez vos mots clés dans tous les paragraphes et tous les titres de votre texte, un humain ne vous trouvera pas intéressant. Si vous n'utilisez le mot clé qu'une seule fois, votre classement ne sera pas optimal. Il faut donc trouver l'équilibre entre les deux.
L'important est de prioriser et votre priorité devrait être les humains. Si vos textes sont très performants pour les engins de recherche mais que vos lecteur n'en finissent jamais la lecture, avez-vous atteint votre but?